Qu'y a-t-il dans votre extrait de Kombucha ?

INTRODUCTION

Les profils de saveur peuvent faire ou défaire un bon Kombucha ou toute autre boisson fermentée. De légères différences dans la souche de levure, la matière première ou les sucres ajoutés ont le potentiel de changer radicalement la saveur finale. Lors de l'expérimentation avec différentes souches de levure ou fournisseurs d'ingrédients, l'identification du profil de saveur peut être utile pour améliorer le goût, conduisant à une augmentation des ventes. En règle générale, les profils de saveur sont déterminés à l'aide de techniques de chromatographie telles que la spectrométrie de masse par chromatographie en phase gazeuse (GCMS). En plus des informations sur les saveurs, le GCMS peut également être utilisé pour détecter des produits chimiques potentiellement nocifs tels que les pesticides et les imitateurs endocriniens tels que le bisphénol A (BPA). De même, il est vital de s'assurer que les métaux lourds ne sont pas présents dans les extraits utilisés pour fabriquer des boissons fermentées. La spectroscopie de fluorescence X (XRF) est souvent utilisée pour la détection de traces de métaux jusqu'à une concentration en parties par million.

Dans cette étude, nous avons utilisé une combinaison de spectroscopie GCMS, XRF et infrarouge à transformée de Fourier (FTIR) pour déterminer la composition d'un extrait de Kombucha. Les résultats démontrent la synergie entre les trois techniques pour comprendre les structures de divers composés organiques et les contaminants nocifs possibles qui peuvent être présents.

Téléchargez cette ressource pour en savoir plus!

Pour activer certaines fonctionnalités et améliorer votre expérience avec nous, ce site stocke des cookies sur votre ordinateur. Veuillez cliquer sur Continuer pour donner votre autorisation et supprimer définitivement ce message.

Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.